Cuisine de Rashel, faire de sa passion son Job

« Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie » disait CONFICIUS, Rachel en sait quelque chose puisqu’elle a choisi de faire de sa passion son travail. Cette passionnée de cuisine fait son bout de chemin et n’est plus à présenter pour des milliers d’internautes qui attendent impatiemment chaque semaine ses recettes. Elle y croit à peine d’avoir autant de succès sur les réseaux sociaux et pourtant c’est le cas, mais le plus gros challenge pour Rachel reste surtout de créer son propre restaurant au Niger et de concurrencer les autres grands restaurants tenus pour la plupart par des non-nigériens. Elle s’y prépare déjà et voit claire sur la voie à suivre pour y arriver. Dans cette interview cette diplômée en communication nous parle de sa passion illimitée pour la cuisine.

0

Présentez-vous à nos lecteurs ?

Rashel: Je suis NOMAOU DAWA Rachida(Rashel) ; j’ai une licence en Droit privé, et un Master en Communication.

Rachel vous êtes diplômée en droit puis en communication, mais n’empêche vous êtes femme au foyer (C’est à dire que vous ne travaillez pas dans un cadre professionnel) est-ce un choix ou une contrainte ? 

Rashel: Après l’obtention de ma licence à l’université canadienne du Niger, je me suis installée avec mon époux au Sénégal où j’ai continué mes études en communication. J’avais ensuite eu un stage dans une agence de publicité par le biais d’un proche ; j’ai toute suite abandonné car ce n’était pas rémunéré. Il faut aussi savoir que ce ne sont pas tous les étudiants étrangers qui ont la chance d’avoir du travail au Sénégal ! Il faudra être patient.

En Afrique on sait que dans la majorité des cas, la femme est celle qui fait la cuisine à la maison, qu’elle aime ou pas. Mais chez vous Rachel faire la cuisine est plus qu’un devoir de femme c’est une passion, expliquez-nous.

Rashel:  En Afrique si une femme n’est pas au bureau elle est forcément aux fourneaux. Passionnée de cuisine ; je ne me fais jamais prier pour servir le repas. J’adore sublimer les plats; j’essaie toujours d’épater mes proches par le visuel et le goût de mes plats. Je tente chaque recette que je vois.

J’aime vraiment la cuisine !

Vous aimez faire la cuisine on l’a compris. Vous avez même créé des plateformes dénommées Cuisine de Rashel sur les réseaux sociaux notamment Facebook et Instagram pour partager vos recettes quotidiennes avec des milliers de femmes dans le monde.  Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Rashel: Ma page Cuisine De Rashel est très simple. C’est la concrétisation d’une passion, la passion de la cuisine !  Cuisine de Rashel c’est le quotidien d’une femme qui aime faire plaisir et se faire plaisir. Cela n’a pas toujours été le cas mais avec le temps, grâce à la cuisine, j’ai appris à prendre soin de mes proches et de moi-même. Jour après jour, je réalise que la cuisine est magique, dynamique, innovante mais surtout pleine de surprises.

Au tout début je préparais mes plats, je prenais des photos que je partageais dans un groupe avec mes amies qui les montraient à leur tour à leurs amies. Beaucoup de personnes me demandaient les recettes. Plus le temps passait plus je recevais des demandes je me suis dis que le plus simple et surtout le plus pratique était de créer une plateforme sur le Web accessible partout et pour tous. Internet n’a pas de limite, mes amies peuvent y accéder et leurs amies aussi.

Je fais des vidéos pour filmer du début à la fin, chaque recette que je fais pour permettre aux femmes de bien comprendre et de pouvoir refaire les recettes elles-mêmes pour le plaisir de leurs familles.

Aujourd’hui 33 000 personnes me suivent de part le monde sur Facebook ;1800 sur Instagram et 1105 sur Snapchat.

C’est énorme, car je ne pensais pas avoir tant de monde au tout début.

Qu’est-ce que ces plateformes vous rapportent justement ?

Rashel:  Ces plateformes constituent désormais mon monde, pour le moment elles m’attirent que la sympathie de mes abonnés fidèles qui ne cessent de m’envoyer des messages d’encouragement ; de remerciement pour les recettes que je partage avec eux. Je suis fière que mon travail soit reconnu et suivi par des milliers de personnes.

         

Songez-vous à faire de cette passion un véritable business Rachel ? 

Rashel: L’objectif de la page Cuisine De Rashel est de devenir une plateforme Nigérienne de référence dans le domaine de la cuisine en Afrique et pour cela, je poste une nouvelle recette détaillée et photographier toutes les semaines !

Je compte transformer ma passion en un véritable business et je reste confiante que cela peut très bien marcher.

A Niamey par exemple vous avez organisé des ateliers de cuisine pendant vos vacances, expliquez-nous comment c’était.

Rashel: Pendant mes vacances à Niamey j’ai profité faire pour la première fois des ateliers de cuisine pour tester la notoriété de ma page et voir si réellement les femmes sont intéressées par la cuisine et les plats que je partage. J’étais surprise de voir le nombre de femmes qui se sont inscrites à ce cours de cuisine qui a duré 3jours.

Et le plus surprenant est que des hommes ont inscrit leur femmes en voyant l’annonce publicitaire.  Je l’ai fait en duo avec Mazida Sidi, une amie passionnée de cuisine comme moi.

C’était une réussite et nous comptons refaire des ateliers de ce genre avant la fin des vacances.

Atelier de Cuisine

Quelles sont vos perspectives d’avenir ?

Rashel: Dans un futur proche j’aimerais investir plus de temps dans cette passion qu’est la cuisine. Depuis 1an que la page existe maintenant, je souhaite faire du service traiteur. C’est une des choses que me demande le plus mes followers, goûter à mes plats ! Les photos et les vidéos c’est bien mais goûter, c’est mieux !

Rachel d’ou tirez-vous vos recettes ? N’avez-vous jamais pensez à faire une école de cuisine pour être chef ? 

Rashel: Il est vrai que je ne suis pas une cuisinière professionnelle, encore moins une chef. Je n’ai pas de restaurant mais j’aime manger et faire à manger. J’ai appris avec le temps : des livres, d’Internet, et de mon entourage (une maman sénégalaise).

J’ai le programme de m’inscrire dans une école de Cuisine au Sénégal et d’ouvrir un jour mon restaurant au Niger.

Que pensez-vous du secteur de la restauration au Niger ?

Rashel: Je suis née et j’ai grandi au Niger. Les plus grands restaurants chics avec des menus variés n’appartiennent pas aux Nigériens. Les étrangers viennent s’enrichir dans notre pays, ce que je déplore fortement.

J’irai me perfectionner ; et rentrer dans le secteur de la restauration et du service traiteur qui, sans aucun doute sera ma voie.

Faire de ma passion un business telle est mon envie !

Merci Aminatou, aujourd’hui je suis fière de dire que c’est avec passion et avec amour que je crée et que je partage mes recettes. Merci à vous d’aimer, de commenter, de partager et surtout de faire partie de ma communauté.

Ma citation favorite est: « La taille de vos rêves doit toujours dépasser votre capacité à les réaliser. Si vos rêves ne vous font pas peur c’est qu’ils ne sont pas assez grands » Ellen Johnson Sirleaf

Aminatou H Diallo

Comments

comments

LEAVE A REPLY